ENTRETIEN HEBDOMADAIRE DES PISCINES

Revenir au Sommaire

 

Nous l'avons souligné, dans ce type de piscines, piscines familiales, voire de petites collectivités de plein air, la pollution atmosphérique est généralement supérieure à celle apportée par les baigneurs, du fait notamment d'une implantation dans un cadre de verdure plus ou moins accentué et d'une fréquentation moins importante.

On devrait adapter les interventions pour nettoyage et traitement d'eau, à la progression de la pollution ; toutefois il est généralement plus réaliste de programmer des interventions à date fixe qui représentent un rythme souvent plus judicieux pour le propriétaire qui souhaite réduire ses préoccupations et qui s'avère peu enclin à surveiller quotidiennement l'évolution de l'eau de son bassin !


Entretien courant : 3 appréciations essentielles

* Surveiller le niveau général du plan d'eau

Un coup d'œil suffit :
- Niveau trop bas : au-dessous du tiers inférieur du skimmer, l'eau qui entre dans l'avaloir risque d'être mélangée d'air et de perturber le fonctionnement de la pompe. Si la vigilance du propriétaire est incertaine il vaut mieux laisser la bonde de fond ouverte qui assurera à tout moment la bonne alimentation en eau de la pompe ; c'est une sécurité, même si l'efficacité de l'écrémage est réduite.
- Niveau trop haut : au-dessus des deux tiers supérieur de l'avaloir la fonction d'écrémage risque d'être annulée, les lames d'eau profondes, moins chargées de pollution, entrent par le bas de l'avaloir et rejoignent la pompe.

* S'assurer que le plan d'eau est bien frémissant à la sortie des buses ; cela signe une bonne circulation d'eau car les buses en fonctionnement courant sont dirigées vers le haut. * Contrôler le manomètre : les indications ont été précisées pages précédentes.

Rappel :
Aiguille en position basse, vérifier le panier du ou des skimmers, vérifier le panier du préfiltre de la pompe. Aiguille en position haute, deux à trois graduations supplémentaires, il faut décolmater le filtre par le moyen approprié.

Remarque : les grosses impuretés, ou débris, chutent rapidement sur le fond du bassin avant d'être repris par la filtration qui n'agit que sur la pollution en suspension ; une fois sur le fond, il faudra les déloger et ce n'est pas toujours aisé. C'est le rôle du nettoyage manuel ou automatique

LES DIX OPERATIONS D'ENTRETIEN ' HEBDOMADAIRE '

Dix étapes et deux opérations annexes

Guide d'entretien

1- Nettoyage des plages et margelles
Un balayage vigoureux est recommandé, depuis l'intérieur, côté margelles, vers l'extérieur; autant de débris qui ne se retrouveront pas sous les pieds des baigneurs. Eviter de soulever trop de poussière.

2- Brossage de la ligne d'eau
Un rinçage-brossage est généralement suffisant si on le pratique régulièrement. Dans l'éventualité d'un dépôt incrusté, utiliser un produit adéquat anti-calcaire et anti-graisse; on opère en deux fois de manière à laisser agir le produit. Pas de produits abrasifs pour les liners. En principe : traces blanchâtres, il s'agit de calcaire - traces sombres, ce sont plutôt des produits gras. Conseil : il est parfois nécessaire de baisser le niveau du plan d'eau de 1 cm ou 2 cm pour une opération facilitée.

3- Passage de l'épuisette
Sur le plan d'eau peuvent flotter des débris, comme des feuilles ou brindilles ; il est judicieux de les cueillir avec l'épuisette de surface ou de fond. Le fond du bassin peut comporter de gros débris que la filtration peine à reprendre, un coup rapide d'épuisette (de fond) peut éviter la mise en fonctionnement du balai aspirateur.

4- Balai aspirateur
Actuellement 9 piscines sur 10 sont équipées d'un balai aspirateur très fonctionnel ; même une bonne circulation d'eau dans le bassin et puissante filtration n'empêcheront pas la chute de quelques débris vers le fond (à moins d'une savante conception du bassin ou d'une piscine à goulotte de débordement fonctionnant 24h/24h).
Durée de l'opération : 10 à 15 mn. Branchement : soit sur la prise balai de paroi, soit en fond de skimmer, soit au-dessus du panier par le truchement du plateau d'aspiration ou skim-vac. Le balai se compose des trois éléments suivants :
- Tête aspirante, qui reçoit l'extrémité du tuyau souple et extrémité du manche télescopique
- Tuyau souple annelé, égal au moins à la moitié du bassin en diagonale ; il doit être purgé d'air avant la mise en fonctionnement
A cet effet, présenter quelques secondes l'extrémité opposée devant une buse de refoulement avant de la fixer sur la prise balai ou dans le skimmer. On peut aussi descendre le tuyau dans l'eau à la verticale ou utiliser une pièce spéciale chez certains fabricants. - Manche télescopique de guidage, équipé d'une came excentrée on débloque ou on bloque les éléments par une simple rotation du tube et on l'ajuste à la profondeur du bassin.

Branchement du balai aspirateur - Trois techniques

- Branchement sur la prise balai
La prise balai est scellée ' à portée de main ' au milieu du grand côté de la piscine. Avantage : branchement aisé
Ne pas oublier de fermer les vannes du ou des skimmers et de la bonde de fond dans le local technique. Si la pompe est très puissante on peut ouvrir partiellement la vanne de bonde de fond pour éviter le phénomène de 'ventouse'. Le circuit ici est assez direct et les pertes de charge réduites préservent le bon débit. En revanche, il y a risque d'encrassement rapide du panier de préfiltration de la pompe, voire de comblement des goussets de turbine par des aiguilles (de pin). On peut judicieusement placer à l'entrée du tuyau souple un panier flottant ou ' piège à feuille ' qui protègera votre pompe.
- Branchement en fond de skimmer
On enlève à cette fin le couvercle du skimmer et le panier de préfiltration et on place l'extrémité du tuyau dans l'orifice d'aspiration. On peut également passer par l'ouverture frontale si le tuyau est suffisamment souple - Les autres vannes sont fermées - La nécessité d'extraction d'air du tuyau flottant est aussi de règle. Avantage : branchement simple et direct, obligatoire sur les piscines non équipées d'une prise balai ! Les débris, là encore, rejoignent directement le préfiltre de la pompe à surveiller comme précédemment, mais le circuit est plus long ici, entraînant parfois des pertes de charge plus conséquentes.

- Branchement sur le plateau d'aspiration du skimmer, ou skim vac
On pose le plateau d'aspiration (skim vac) par dessus le panier de préfiltre du skimmer en fermant éventuellement l'autre skimmer s'il existe. On emboîte alors en force l'extrémité du tuyau sur l'embout supérieur prévu à cet effet. Avantage : branchement assez aisé ; le panier de préfiltration du skimmer, maintenu en place, permet la rétention des gros débris qui ne rejoindront pas le préfiltre de la pompe, cela peut être intéressant quand le local technique est éloigné, par exemple, ou d'accès peu commode… L'augmentation des pertes de charge est notoire ici, réduisant un peu le débit.

Nota : Dans l'éventualité d'un fond trop sale, suite à un orage par exemple, on aura tout intérêt à aspirer quelques instants sans passer par la filtration ; on rejette alors l'eau chargée de débris directement à l'égout (position spécifique sur le filtre).

5- Nettoyage du ou des skimmers
L'écrémage du plan d'eau est effectué par l'écumeur de surface ou skimmer, grâce notamment au volet flottant qui ne laisse passer que les lames d'eau superficielles : c'est là que se concentre la pollution. On opère filtration arrêtée ; on extrait délicatement le panier par sa anse, et on le vide de ses débris, dans une poubelle, en évitant de le cogner, car il est fragile et on ne le remplace pas facilement. La paroi intérieure du skimmer est brossée pour enlever l'encrassement. Puis remise en place.

6- Vidage du panier de préfiltration de la pompe
Le panier de préfiltration, et protection de la pompe, peut être obstrué par des débris ; on vérifie et on débarrasse éventuellement ce récipient des éléments hétérogènes superflus. Les vannes d'amont doivent être fermées ainsi que la vanne multivoie située en aval dont la poignée est positionnée sur ' fermé '. On peut à cette occasion vérifier que la turbine tourne librement, en glissant l'extrémité des doigts dans l'ouverture d'entrée de la chambre de turbine !

7- Décolmatage du filtre
C'est la phase qui permet la régénération du médium filtrant : le sable, la diatomite ou la cartouche ou la poche ; une phase essentielle dans la maintenance de la qualité de la filtration.

Filtres à sable : décolmatage par inversion du circuit d'eau dirigé cette fois, grâce à la vanne multivoie, du bas (crépines) vers le haut dans le filtre (diffuseur), et retour ensuite vers l'égout pour évacuation. Durée : selon l'encrassement, de 20 secondes à plus d'une minute, le retour à la limpidité d'eau de décolmatage se vérifie au travers du voyant de turbidité, placé sur le circuit égout ; éventuellement on peut contrôler l'eau par la coupole transparente du filtre, si elle existe. On perd ainsi de 200 à 500l d'eau à renouveler ensuite.

La quantité d'eau évacuée se calcule ainsi : Qe = Débit pompe x Temps/60 Qe en m3 - Débit en m3/h - temps en mn

La pression doit revenir à une valeur habituelle proche de celle de référence initialisée ; sinon renouveler le lavage quelques mn. ! Gare au sable qui grumelle ; vérifier de temps à autre la bonne pulvérulence à la main.

Filtres à diatomite (ou diatomées) : le brassage de la poudre de diatomite se fait en principe à chaque remise en route ; si la pression ne redescend plus au manomètre il faut décolmater par le processus adéquat : bomping (secousses) - rotation (filtres horizontaux) - gravité (chaussettes plombées) etc. Sinon renouveler la charge de diatomite après évacuation de la poudre encrassée.

Filtres à cartouches : retirer la cartouche du filtre après fermeture des vannes. Rincer la cartouche au jet et à la brosse souple qui pénétrera au cœur des plis serrés (pas toujours facile). Le mieux c'est d'avoir une cartouche de rechange afin de pouvoir faire tremper la cartouche sale dans un grand récipient… La poche filtrante : elle est lavée à la main ou en machine.

8- Rinçage - Repositionnement : le médium régénéré est repositionné.
Rinçage des canalisations et tassement pour les filtres à sable : quelques 10 à 20 secondes sur la position ' rinçage ' de la vanne multivoie - Circulation d'eau de haut en bas mais rejet à l'égout. Ensuite fermeture vanne sur égout. Remise en place de la cartouche après évacuation des gros débris de fond de cuve éventuellement.

9- Analyse de l'eau - Contrôle des valeurs repères :
Appréciation visuelle de la clarté/cristallinité de l'eau, un coup d'œil suffit à un propriétaire exercé ! Analyse chimique de l'eau par la trousse d'analyse : - pH de l'eau, c'est son acidité-alcalinité, il doit se situer aux alentours de 7,2 à 7,6 le meilleur compromis pour une efficacité optimum des produits traitants et la préservation des équipements.
pH très bas (moins de 6), eaux agressives - pH haut (plus de 8) eaux entartrantes… - dosage du stérilisant : chlore ou brome ou autres valeurs selon la trousse… Pour le chlore, rechercher le chlore libre et actif plutôt que le chlore total
Qui inclut les chloramines : combinaison du chlore et des matières organiques. - dosage du stabilisant : certaines trousse le permettent, le stabilisant - Le stabilisant peut bloquer l'action du chlore s'il dépasse 70 à 80ppm.

Conseils : puiser l'eau à une trentaine de cm de profondeur - bien rincer les éprouvettes après utilisation - lire sur un fond clair , recommencer deux fois une mesure incertaine ! Dosages en ppm, ou parties par millions : soit des g par m3, ou des mg par l. Ex : 2ppm ; 2g /m3 ou 2mg / l

10- Dosage des produits chimiques :
Selon les résultats de l'analyse de l'eau et en fonction du contexte de pollution (baigneurs, poussières, végétation, vent …).
Quatre manières de procéder : - Dans le bassin - Gare aux membranes PVC qui ne supportent pas les fortes concentrations ! - Dans le panier des skimmers après nettoyage - Le mode le plus habituel, sans risque … - Dans un doseur semi-automatique : un petit réservoir vertical placé dans le local technique en dérivation sur le circuit, que l'on rempli de galets de chlore ou de pastilles de brome ou autres. Réglage manuel, par tatonnements. - Désinfection et régulation automatique - Electrolyseur de sel : le sel, dissous dans l'eau du bassin est décomposé dans une cellule d'électrolyse et transformé en … eau de javel.

Ionisateur Cuivre Argent : une cellule avec des électrodes diffusent des ions cuivre et argent dans l'eau du bassin. Ozonateurs qui produisent de l'ozone gazeux dans le circuit d'eau de traitement. Pour l'essentiel.
Conseil : avec cet appareillage automatique on doit compléter avec quelques galets accessoires car l'eau est désinfectée mais insuffisamment désinfectante dans le réservoir d'eau.

OPERATIONS ANNEXES ….
11- Réglage de l'armoire ; ajustement de l'horloge de programmation
Selon la chaleur de l'air et de l'eau, et en fonction de la pollution on module le temps de filtration, comme explicité précédemment.

12- Remise en circulation - Contrôle général
Vérification du circuit hydraulique ; le manomètre doit indiquer sa valeur habituelle - Le refoulement des buses orientées vers le haut doit créer un léger frémissement à la surface du plan d'eau indiquant que le débit est correct et qu'aucune anomalie ne perturbe le système

Et …. Bonne baignade !

entretien piscine

 


 

Extrait de PISCINES FONCTIONNEMENT ENTRETIEN

'La piscine tranquille' de Bernard DEGRANGE - IMC Editions

Livre en Vente sur www.homekiosque.com